Aventures

« La vie est une aventure audacieuse ou elle n’est rien » disait l’activiste progressiste et féministe Helen Keller. Rapportée au roman, cette philosophie représente mon idéal d’écriture : raconter des histoires où les héros vivent des aventures audacieuses et les font partager à celles et à ceux qui décident de les accompagner à travers les pages.

C’est pourquoi, chacun à leur manière, mes personnages principaux ont tendance à outrepasser les limites qui leur sont imparties. Ainsi, Hrólf le Vagabond *1 est un cabossé de l’enfance. Il n’a rien à perdre et tout à gagner. Il se lance à corps perdu dans le tourbillon des événements, accompagné des scaldes Gisbert, un Franc révolté, et Brynhild, une fille de diseuse et femme de tête. Florighar le mage *2 se moque du qu’en dira-t-on et des puissants de ce monde : il les affronte donc sans état d’âme. Glomar *3, son frère de magie, est si libre qu’il parvient à faire partager sa liberté aux autres – moyennant de gros ennuis. Par amour pour Ariane (une jeune femme qui n’a pas froid aux yeux) Henri de Pontfol *4 traverse toute la France aux côtés de son ami Carnoit qui, lui, n’a rien à faire du tout des convenances. L’Ivanhoe *5 auquel j’ai redonné vie ne cessera jamais, en dépit de ses attaches familiales, d’être le « desdichado » du début du roman de Scott, c’est-à-dire une sorte de chevalier errant qui cherche sa vérité. Et ainsi de suite.

D’autre part, mes héros ne sont pas purs et sans tache, lisses et prévisibles. Ils ont souvent de foutus caractères, ils ne craignent pas de se contredire à l’occasion et de commettre des erreurs. Quant aux univers qu’ils traversent souvent à la vitesse de météores, ils sont difficiles, dangereux, d’une beauté souvent fatale et peu enclins à accorder des dérogations aux épreuves qu’ils font subir à ceux qui les traversent.

Bon voyage !

_______________________________________________________

*1 « Hrólf le Vagabond » (éditions Cheminements) et « La Saga de Rollon », (éditions Styles Ecritures)
*2 « Florighar le Mage » et « Les Origines Magiques » (nouvelles parus dans diverses revues)
*3 « Sur la route d’Ehren-Rad » (éditions Recto Verso)
*4 « La Nuit des Stellaires » (éditions Claude Lefrancq), « La Vierge d’Englesqueville » (éditions Rivière Blanche)
*5 « Le Destin d’Ivanhoe » (éditions Charles Corlet).