L’arrière, arrière, arrière (etc.) petit-fils de Robin H.

Danny Lockly fait partie de ces aimables dilettantes que le hasard dans sa grande mansuétude a conduits à exercer le métier le plus top du monde : celui de rentier. Et même, ce qui est supertop : de riche, de très riche rentier. Certains soirs, quand Danny se retrouve seul dans sa grande propriété californienne de Bel-Air – situation rarissime, concédons-le - il rêve qu’il éperonne des baleiniers, qu’il fait un sort glacial aux chasseurs de bébés phoques, qu’il rend la liberté et le goût de vivre à de mignonnes petites souris de laboratoire et même qu’il fiche la pâtée du chien de sa chienne à quelques autocrates massacreurs.

Cependant, Danny se trouve mille et une raisons de ne pas répondre aux élans théoriques de sa belle nature. Hélas pour lui, mais pas pour nous, lecteurs pervers, tout cet ordonnancement ripoliné vole en éclats lorsqu’une triste nouvelle lui parvient : sa vieille tante anglaise Cordelia Micklebarrow est décédée. Elle lui lègue, ainsi qu’à sa sœur le manoir de Micklebarrow, une grosse meringue architecturale qui lui réserve des surprises pas toujours sucrées. Avec une cerise sur le gâteau : l’étrange retour d’un certain Robin H., un type qui faisait qu’à piquer aux riches pour refourguer aux pauvres.

Comment Danny et son meilleur ami, le très a) insupportable b) mystique c) obsédé d) complexé Elji vont-ils gérer une situation aussi folle ? La suite dans ce livre inédit, dédié à la mémoire de Thorne Smith et son roman « Ma femme est une sorcière »…

Offrez-vous un minitrip gratuit au pays de Robin H. : http://gredwalton.e-monsite.com/